AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une reine peut en cacher une autre [Olivia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luce Grayson

Luce Grayson

▼ MESSAGES : 150
▼ INSCRIPTION : 19/04/2013
▼ AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
▼ CRÉDITS : Zo&
▼ PSEUDO : Zo&

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: Luluberlue

MessageSujet: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Sam 20 Avr - 16:48

Olivia & Luce ♥️



    Mon téléphone sonna, une petite mélodie pour m’annoncer qu’un message venait d’arriver. Parfait I love you Je souris, je crois qu’à ce moment là, mes commissures atteignaient mes tragus sans grande difficulté ! Il était quinze heure, il me restait une heure pour y aller. Je posais mon pinceau et me dirigeais vers ma salle de bain. La vie était simple depuis que j’avais emménagée à Brooklyn. Je pouvais marcher pieds nus, manger ce que je voulais, enfin cette dernière vérité c'est bien s’avancer… Mes repas ressemblaient plus à des plats tout préparé et la cuisine gastronomique de ma cuisinière anglaise commençait à me manquer. Mais à part ce détail sans grande importance ; je respirais et vivais librement.

    Le rendez-vous avec Olivia me semblait une aubaine. Je savais que je devrais tôt ou tard m’éloigner de cette personne un peu trop connue des tabloïds, pour revenir à ce que je voulais réellement. Mais sa compagnie était agréable et du peu que je l’avais vue, j’avais compris qu’elle avait beaucoup de relations dans le domaine des arts. Pile ce qu’il me fallait. J’attrapais quelques croquis et des deux ou trois photos de mes peintures peut-être, avec un peu de chance, serait-elle emballée et me conseillerait vers quelqu’un! C’est tout excitée que j’attrapais mon sac français (je ne pouvais m’en séparer) et ébouriffant mon épaisse tignasse je jetais un dernier coup d’œil dans la glace. Je me mordis les lèvres de plaisir. Je portais un jean destroy, un vieux pull en cachemire sans prétention, et mon perfecto de cuir noir. J’avais des fines bottines en cuir noire aux pieds. Je souris. Je passais inaperçue. Au revoir les chemisiers de soie, au revoir les jupes plissée et au revoir aux tallons vertigineux !

    « Ooooh Darling ! What are you doing ? Look at you ! Je ris toute seule, d’un bonheur indescriptible, Votre Altesse Royale vous voilà bien vilaine de sortir seule et habillée de la sorte … Vous êtes méconnaissable. »

    Puis je fermais la porte, et dévalais les escaliers de mon vieil immeuble. J’adorais cette nouvelle vie aussi incompréhensible soit-elle! Et vous savez quoi? Je vais prendre le métro! Chose défendue à Londres! Je n’ai plus de Rolls pour me conduire où je veux, j’ai mes pieds … et c’est dix fois mieux ! Bref, je parle, je parle mais je vais être en retard si je continue !

    Arrivée devant le Belvédère, je m’arrête cherchant des yeux Olivia. Où peut-elle … ? Aaah la voilà ! Attendant grandiose. Je me dirigeais vers elle rapidement en lui faisant un coucou de la main. Un coucou qui ressemblait bien plus à un salut de la part d’une main royale… J’écartais les doigts bizarrement, avant de ranger la main le long de mon corps. Mon cœur se serra, je devais constamment faire attention à ce que je faisais, comment je bougeais et surtout mes expressions du visage qui pouvaient se montrer si monstruellement aristocratiques!

    « Bonjour Olivia, je te prie de m’excuser pour les quelques minutes de retard… Je ne me suis pas encore appropriée les horaires du métro ! Waouh cet endroit est si élégant, c’est splendide ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com
Olivia Wakefield
THE CRAZY BITCH AROUND HERE.
Olivia Wakefield

▼ MESSAGES : 5712
▼ INSCRIPTION : 01/11/2012
▼ AVATAR : Sophia Bush.
▼ CRÉDITS : PurpleHaze&Tumblr.
▼ PSEUDO : Speechless. (Pauline)

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: La Dame de Coeur

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Sam 20 Avr - 21:05

Une jeune fille m'intrigue depuis quelques semaines. Une jolie brune, assez jeune, par rapport à moi, ça en est presque vexant. On a 7 ans d'écart, elle vit à Brooklyn à la base rien ne me destinait à m'attacher à ce petit bout de femme. Et pourtant, je l'ai croisée dans un musée. J'aime l'art, malheureusement je ne sais rien n'y faire. Même si la mode est un art le reste n'est malheureusement pas pour moi. Elle m'avait envoyé un message plus tôt dans la journée, parce qu'elle voulait qu'on se voit. Je la trouvais très audacieuse. Et je crois que c'est ça que j'aime. Beaucoup de brooklynniens n'oseraient pas venir me voir. Et je les comprends, et heureusement qu'ils viennent pas tous mes voir. Mais elle sait que j'ai de l'influence et n'hésite pas à venir frapper à ma porte. Du haut de ses dix neufs ans, je la trouve très courageuses. J'admire les gens qui se battent pour réussir. De plus, je trouve qu'elle a une certaine classe. Oui, je sais, on dirait pas venant de moi. C'est pourquoi j'évite de la voir dans des lieux trop voyants. Je n'aime pas qu'on me voit cotoyer le petit peuple de New York. Ça fausserait mon image. Même si mon image sur Gossip Girl est souvent assez fausse également. Je préfère qu'elle reste telle qu'elle. Je préfère être un mystère, être crainte par les gens. Je ne montre pas qui je suis vraiment, sinon ce serait trop facile de me blesser. Bref, je lui avais donné rendez vous au Belvedere Castle de Central Park. C'est un très bel endroit, de plus, il faisait très beau, le soleil était là et ça donnait envie d'être dehors. J'avais enfilé une petite robe d'été, et des escarpins. Je portais des lunettes de soleil. Oui, dès qu'il y a des rayons de soleils moi je sors tout. J'aime l'été. J'avais quand même mis un petit gilet sur les épaules. Je me tenais droite, debout devant le château. Et la jolie brune arriva s'excusant d'être en retard. Ce n'est pas grave. Dis-je tout simplement. Moi je ne connaissais pas ça, je ne prends jamais le métro, mais je le ne lui disais pas. Oui, c'est vrai que c'est superbe, puis avec ce temps c'est dommage de ne pas en profiter. Dis-je toujours en souriant. Ça va toi ?

_________________

BELLE ♦ Y a quelque chose, dans son regard, d'un peu fragile et de léger comme un espoir. Toi mon ami aux yeux de soie, tu as souri, mais hier encore je ne savais pas ...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-world.jeun.fr
Luce Grayson

Luce Grayson

▼ MESSAGES : 150
▼ INSCRIPTION : 19/04/2013
▼ AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
▼ CRÉDITS : Zo&
▼ PSEUDO : Zo&

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: Luluberlue

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Sam 20 Avr - 23:39

    Je me sentais mal à l’aise. Je n’aimais pas mentir. Je n’aimais pas mentir et en même temps… je me sentais tellement rassurée que personne ne me reconnaisse et de pouvoir jouer ce jeu un peu plus longtemps… et encore un peu plus longtemps… Je souris à Olivia. Je l’avais rencontré au Guggenheim quelques jours plus tôt. Branchée, élégante. Les gens semblaient craindre cette femme, et en même temps New York semblait vouloir tout donner pour elle. Donner jusqu’à ces instants précieux pour quelques minutes partagée, pour rentrer dans son monde très fermé. C’était donc ça côtoyer les grands. Enfin, les grands. J’imagine qu’Olivia représente un peu la Reine de cet UES et les abeilles butinent autour d’elle dans un bourdonnement frénétique. Pour Elizabeth, mon ancien moi, ou pour moi tout simplement, c’était le monde entier qui bourdonnait autour d’elle. Le tapis rouge ne lui était pas réservé qu’à New York mais absolument partout. J’avais détesté ce monde. Je le connaissais par cœur. Pourtant, cela m’amusais d’inverser les rôles et de devenir celle qui butine. Enfin butiner était un grand mot… Je savais comment les gens pouvaient se montre mielleux et jamais je n’aurais imposé quelque chose que je détestais aux autres. J’agissais tout simplement, je voulais arriver mes fins et Olivia en était une des clés. Je sentais qu’elle l’avait compris et j‘en étais rassurée. Bon, peut-être que dans ces moments là, se dire qu’on est cinquième pour hériter d’un trône à l’histoire si longue qu’elle ennuie tous les étudiants, ça aide un peu… Un tout petit peu. Bon ok … c’est de l’assurance garantie même pour quelqu’un qui veut s’émanciper !

    « On ne peut mieux. New-York est une ville fabuleuse… J’espère qu’un jour je pourrais me balader sans un guide touristique au fond de mon sac ! »

    J’agitais mon sac de façon comique en laissant échapper quelques rires qui s’envolèrent vers le ciel radieux.

    « Et toi, comment vas-tu ? J’espère que je ne ronge pas trop sur ton emploi du temps ! »

    Je regardais le château. Il ne me faisait pas rêver. Pour quelqu’un qui vivait à temps plein à Buckingham Palace et qui a fêté tous ses noëls et anniversaires à Windsor il m’en fallait plus. Voire totalement moins. Je rêvais de m’échapper de tous ces palais, dorures, parquets, salles de réceptions, salle de bal… J’imagine que ces mots feraient rêver plus d’une jeune fille, ils m’ont fait rêver pendant un moment, avant que je comprenne ce qu’ils signifiaient et ce qu’ils incombaient.

    Sortant de cette rapide rêverie, je regardais la tenue d’Olivia, elle était à croquer je lui en fis la remarque joyeusement : « vous, les New-Yorkaise, vous avez un chic pour mélanger toutes ces couleurs… C’est une mise en bouche merveilleuse de la mode. » Je regardais le parc avec attention, j’avais hâte de déambuler au milieu de ses arbres où les bourgeons se commençaient à se faire voir.

    « On marche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com
Olivia Wakefield
THE CRAZY BITCH AROUND HERE.
Olivia Wakefield

▼ MESSAGES : 5712
▼ INSCRIPTION : 01/11/2012
▼ AVATAR : Sophia Bush.
▼ CRÉDITS : PurpleHaze&Tumblr.
▼ PSEUDO : Speechless. (Pauline)

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: La Dame de Coeur

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Mar 23 Avr - 11:28

Cette fille était gentille. Elle me fit rire lorsqu'elle parla de New York. Oui, elle est parfaite cette ville. Mais on en fait vite le tour je pense. Je ne clash pas souvent la ville. Je la trouve sublime, mais en ce moment je suis un peu blasée rien ne me surprend, et je m'ennuie un peu dans ma vie. Réellement je ne sais plus quoi faire pour m'épanouir, même si je suis entrain de créer un empire destiné au monde. Je veux que le monde connaisse mon nom. Je veux faire quelque chose d'exceptionnel ou ne rien faire du tout. Moi ça va. Non, en ce moment je ne suis pas très occupée, enfin si, mais un peu moins que d'habitude. Alors ça me fait plaisir de me balader. Merci, t'es pas mal non plus … dans ton genre. Je fis une petite moue gênée de ce que je venais de dire. En même temps, elle vit à Brooklyn et a un look sympa mais particulier aujourd'hui. Et je trouve ça bizarre de traîner avec une fille comme elle, ça ne me ressemble pas du tout et pourtant elle je l'aime bien. Je trouve qu'elle transmet des choses superbes. Elle a une présence, et elle se tient vraiment très bien. Et j'aime ça. Finalement on a pas peut être pas besoin d'autant d'argent pour rester classe, malheureusement beaucoup l'oublient dans cette ville. C'est vrai, qu'on a un certain talent. Je parlais au nom de toutes les new yorkaises, qui ne le nions pas souvent me suivent. Avec Gossip Girl qui me traque, il n'est pas rare de croiser des imitations un peu ratées d'Olivia Wakefield. C'est ça être une reine, être crainte, et admirée. Enfin certaines reines sont très aimées, et pas craintes, et je trouve ça dommage. Personne n'a peur de la reine Elizabeth et pourtant tout le monde l'aime, moi la première. J'ai un faible pour Marie-Antoinette par exemple, même si je ne pense pas qu'elle était vraiment crainte. Oui. Dis-je tout simplement, en commençant à avancer, aux côtés de la jeune fille au milieu des arbres. Je respirais profondément, j'aimais ces odeurs de pins, et cet air frais. J'aime cet endroit, c'est silencieux. C'est au milieu de Manhattan et ça semble si loin en même temps. Avouais-je en souriant, et regardant toujours devant moi. Et toi quoi de neuf ? Demandais-je histoire de mieux entamer la conversation.

_________________

BELLE ♦ Y a quelque chose, dans son regard, d'un peu fragile et de léger comme un espoir. Toi mon ami aux yeux de soie, tu as souri, mais hier encore je ne savais pas ...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-world.jeun.fr
Luce Grayson

Luce Grayson

▼ MESSAGES : 150
▼ INSCRIPTION : 19/04/2013
▼ AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
▼ CRÉDITS : Zo&
▼ PSEUDO : Zo&

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: Luluberlue

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Mar 23 Avr - 15:05

    Je laissais échapper un sourire en coin à la vue de sa réaction, gênée. J’’étais satisfaite : je donnais une image normale.

    J’observais le lieu que me décrivais Olivia et je devais avouer que le parc était tout à fait charmant. Il semblait se dresser, si simple, au milieu d’un endroit si sophistiqué… Je fus étonnée malgré moi quand elle souligna le silence, qui régnait en maître lieu. Olivia n’était peut-être pas tout ce qu’elle semblait montrer. Elle devait souhaiter parfois du calme autour de cette vie New-Yorkaise mouvementée… Du calme… Comme je la comprenais, sans pouvoir le lui dire, mes yeux sourirent à ma place un instant.

    « En fait, je suis venue te voir parce que je… j‘aimerais solliciter ton aide... »

    Je n’avais jamais sollicité, si personnellement l’aide de quelqu’un. Ces mots m’étaient inconnus. J’avais du mal à dévoiler des choses qui étaient tabous d’ordinaires. Mais c’est de cette vie que je voulais, alors je me retournais vers elle et j’ajoutais :

    « Je t’ai apporté des photos de quelques-uns de mes tableaux, j’aimerais que tu me dises ce que tu en penses… vraiment. »

    J’inspirais profondément avant d’ouvrir mon sac, j’attrapais de mes doigts tremblants les quelques photographies que j’avais apporté. Personne n’avait jamais vu mes créations, à part les membres de ma royale famille. On ne m’avait pas trop encouragée dans cette voie. Il y avait la voie royale avec ses obligations, ses apparitions publiques et son mariage politique ou le voie publique, études élitiste, mais une place au balcon de Buckingham qui disparait. L’Art n’avait jamais été considéré comme une voie élitiste. Je lui tendis mes photographies, tableaux contemporains, si personnels. Une série semblait représenter des courbes d’un corps enfermé. J’avais utilisé mon corps enduit de peintures aux couleurs si dérangeantes et j’avais peins avec toutes ses parties extrêmes. On appelait ça le dripping, mais pour cette série je m’étais inspiré de Günter Brus. Il s’était inspiré des amérindiens, je m’étais inspirée de ma famille si conservatrice. Cette famille qui semblait adaptée à son temps mais que son histoire, son nom, emprisonnaient dans une image inviolable. J’avais violé l’image.

    « Je t’en prie, dis-moi ce que tu penses réellement. On ne m’a jamais offert de réelles critiques. »

    Oui… on ne me m’en avait jamais offertes. Je me souviens d’un membre du personnel qui était tombée sur un des mes tableaux, elle l’avait regardé avec une incompréhensibilité non cachée avant de sourire ; « Votre Altesse, tout cela ne signifie que des traits de peintures pour moi, mais je trouve ça… très bien. » Voilà, la seule critique que j’avais eu en dehors de ma famille.

    « Je fais aussi des photos… des portraits que je retouche à la peinture façon Art Nouveau… C’est très différent… de l‘abstrait mais j‘aime ça. »

    Après tout, j’avais toujours moi-même balancée entre ma vie concrète et mes rêves emprisonnés. Les courbes gracieuses et printanières, presque royales de l'Art-Nouveau semblaient représenter mon côté royal, et les courbes tranchantes de ce côté contemporain semblaient renier cette idée. Ces œuvres, étaient moi : il n'y avait aucun doute là-dessus.

    J’adressais une moue à Olivia. J’attendais ses critiques avec une peur et une impatience mélangée, un sentiment que je n’avais jusqu'alors, jamais ressentie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com
Olivia Wakefield
THE CRAZY BITCH AROUND HERE.
Olivia Wakefield

▼ MESSAGES : 5712
▼ INSCRIPTION : 01/11/2012
▼ AVATAR : Sophia Bush.
▼ CRÉDITS : PurpleHaze&Tumblr.
▼ PSEUDO : Speechless. (Pauline)

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: La Dame de Coeur

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Mer 24 Avr - 14:43

Je marchais doucement en compagnie de la jeune fille, qui y allait droit au but. Même ceux de Brooklyn ont besoin de moi maintenant … dis-je en riant légèrement. J'aime que les gens me choisissent parce qu'ils savent que j'ai de l'influence. Malheureusement plus ça, plus on vient me voir pour que j'aide. Peu de monde vient me voir, parce que ma personnalité les intéresse. Tout le monde doit me trouver idiote au final. Un pantin de Gossip Girl, même si je fais tout pour tenir les raines et tout contrôler, et je me débrouille plutôt pas mal de ce côté là. Pour le moment, elle n'avait l'air de vouloir que des avis. Je lui fis signe de s'asseoir. On avait peu marché mais pour regarder les photos, je préférais me poser, et regarder tranquillement. Je m'installais donc sur un petit banc en pierre, suffisant pour deux personnes, voire même trois. Je regardais autour de moi. Je voyais des enfants courir, des couples s'aimer, insouciants, ce que je n'avais pas au final. Et que je n'étais pas prête à avoir. Mais j'évitais de penser à ça, en regardant les quelques photos de Luce. Je les regardais doucement, une par une. J'aime beaucoup. Dis-je d'abord tout simplement. Puis, je repris la parole en disant. En réalité, j'aime beaucoup l'art et les tableaux, mais je ne suis pas objective, je ne connais pas vraiment les techniques. Cependant, je les trouve superbe, vraiment. Dis-je en toute sincérité. C'est bien, tu as une passion et t'y vas à fond. Si tu aimes ça, et que tu t'accroches tu réussiras. Lui dis-je en souriant. Je pensais ce que je disais. C'est vrai que souvent l'argent et les influences aident, mais je pense que sans talent on s'écroule. On peut avoir des dizaines de personnes derrière soit, si ce qu'on fait ne fait rien ressentir, s'il n'a pas d'âme, on peut faire ce qu'on veut, ça ne prendra pas. Tu connais Lennox Lannister, ou Presley Evans ? Lui demandais-je. Je pourrais te les présenter si tu ne les connais pas, ils pourront sûrement t'aider dans ta voie. Et ils pourront sûrement être plus objectifs que moi. Lui proposais-je en souriant. J'avais réellement envie d'aider cette fille, qui semblait si motivée. Pour une fois j'étais sympa. Peut être parce qu'elle est jeune ? Non, d'habitude, je casse tout le monde, je ne me fie pas à l'âge. Je me fis seulement à la personnalité, et à la classe. Je regardais, ensuite devant moi, avec une petite moue pensive. Je peux te montrer quelque chose aussi ? Demandais-je hésitante. J'ai commencé à travailler sur mon projet, sur l'empire de mode, d'Olivia Wakefield. Mais je ne suis pas sûre de moi. Enfin si, mais pas là.

_________________

BELLE ♦ Y a quelque chose, dans son regard, d'un peu fragile et de léger comme un espoir. Toi mon ami aux yeux de soie, tu as souri, mais hier encore je ne savais pas ...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-world.jeun.fr
Luce Grayson

Luce Grayson

▼ MESSAGES : 150
▼ INSCRIPTION : 19/04/2013
▼ AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
▼ CRÉDITS : Zo&
▼ PSEUDO : Zo&

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: Luluberlue

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Mer 24 Avr - 15:34

    Je m’assis aux côtés d’Olivia. Mon cœur se serra, à la façon dont elle regarda mes photographies. Je savais que même si ses critiques étaient négatives, je lui serais reconnaissante de l’attention qu’elle m’avait accordé! Pourtant, quand elle se prononça, mon cœur failli rater un bond. J’aime beaucoup. Elle aimait. Je joins mes deux mains à mon visage, pour cacher le sourire qui se dessina sur mon visage instantanément. « Merci d’avoir était sincère… c’était très important pour moi! » Je rangeais mes photos dans mon sac, précieusement.

    « Non, je ne connais personne. En fait, je serai honorée si tu me présentais à l’un d’entre eux … Je rêve de pouvoir exposer dans une galerie. Je marquais une pause. Comment lui dire? Alors j’ajoutais simplement en regardant droit devant moi, c’est même plus qu’un rêve. » J’hochais la tête, plus qu’un rêve. C’était certain. Je m’étais enfuie, j’avais abandonné les miens alors qu’ils avaient besoin de moi, j’avais abandonné un peuple qui m’aimait ; ça ressemblait plus à une raison de vivre. Un rêve, c’était un songe qui nous tiens éveillé, qui nous force à aller de l’avant. Un songe plein de prose, doucereux. Une raison de vivre, c’était quelque chose de plus féroce, de plus félin quelque que chose qui vous force à vous surpasser, qui vous fait respirer.

    Je fus très surprise quand elle me demanda si elle pouvait me montrer quelque chose. Je ne connaissais pas Olivia, du moins pas vraiment, mais je pouvais la comprendre plus qu’elle ne le croyait. J’étais heureuse que le destin m’ait mis sur sa route dans ces circonstances. J’étais persuadée que si j’avais été Elizabeth, nous aurions agis différemment. Je lui offris mon plus beau sourire encourageant ; « j’en serais honorée et c’est le moins que je puisse faire pour te remercier de ta sincérité! ».

    Je tapais dans mes mains doucement, impatiente. Nous étions différente, sans l’être réellement sans qu‘elle le sache. J’appréciais de plus en plus Olivia et j’étais heureuse de partager ces quelques heures précieuses et intimes à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com
Olivia Wakefield
THE CRAZY BITCH AROUND HERE.
Olivia Wakefield

▼ MESSAGES : 5712
▼ INSCRIPTION : 01/11/2012
▼ AVATAR : Sophia Bush.
▼ CRÉDITS : PurpleHaze&Tumblr.
▼ PSEUDO : Speechless. (Pauline)

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: La Dame de Coeur

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Mer 24 Avr - 16:31

Lennox, est un de mes meilleurs amis. Il tient une galerie, sur Brooklyn justement. Il est très doué, et si ce que tu fais lui plait, il t'aidera vraiment. Lui dis-je. J'étais contente en plus de faire de la pub pour Lennox. Je l'adore et il mérite de réussir, il travaille tellement pour ça lui aussi. Et puis, si je lui envoie Luce, il sera content je pense. Si ce qu'elle fait ne lui convient pas, elle le saura très rapidement. Il n'accrochera pas ses œuvres, juste pour me faire plaisir et c'est tout à fait légitime de sa part. Presley, je la connais un peu moins, mais elle travaille pour moi de temps en temps. Elle est photographe, et je crois qu'elle a une galerie aussi, mais plus sur Manhattan. Mais je la connais pas trop sa galerie. En réalité, je n'y suis pas souvent allée pour le moment, mais ça devrait changer puisqu'elle bosse de plus en plus avec moi. Mais elle travaille bien aussi, je pense qu'elle t'aidera. Dis-je en souriant. Je commençais à sortir mon petit carnet d'adresse, mais là ça me faisais vraiment plaisir. Puis je lui avais demandé hésitante si à son tour, elle pouvait me donner son avis sur quelque chose. Je sortis alors de mon sac un petit calepin. Dans celui ci, une dizaine de croquis seulement. Nombreux d'entre eux ne sont pas finis. Des croquis de vêtements. Des vêtements que je porte, enfin représentant mon style. Chic, simple, et classe. Surtout des robes d'été pour le moment, et de soirées, quelques unes. Je voulais faire quelque chose qui me ressemble. Mais je n'avais jamais réellement dessiné jusqu'à maintenant, puis ce n'était que des esquisses. J'ai envie de créer un empire Wakfield. Je sais que c'est un peu prétentieux de dire ça, mais j'en ai envie. Et j'adore la mode, c'est ce qui me fait survivre dans ce monde je crois. Avec mon Ryan mais ça c'est une autre histoire. Je ne savais pas ce qu'elle penserait de ce qu'elle verrait. Je ne la regardais pas, regarder. Finalement je suis quelqu'un avec vraiment peu de confiance en moi, lorsqu'il s'agit de m'ouvrir, et de montrer ce qu'il y a à l'intérieur de mon cœur ou de mon esprit. Et là pour moi, lui montrer ces dessins, c'est comme me mettre toute nue. Enfin, presque.

_________________

BELLE ♦ Y a quelque chose, dans son regard, d'un peu fragile et de léger comme un espoir. Toi mon ami aux yeux de soie, tu as souri, mais hier encore je ne savais pas ...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-world.jeun.fr
Luce Grayson

Luce Grayson

▼ MESSAGES : 150
▼ INSCRIPTION : 19/04/2013
▼ AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
▼ CRÉDITS : Zo&
▼ PSEUDO : Zo&

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: Luluberlue

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Mer 24 Avr - 17:38

    « Peut-être que Brooklyn serait mieux dans un premier temps… » J’avais peur de devoir fréquenter des gens trop haut placé sur Manhattan, si par la suite je devais faire un vernissage ou quoi… Enfin, le chemin était long pour arriver jusque là, mais il fallait envisager toutes les options.

    J’attrapais délicatement le carnet de croquis d’Olivia. Il était léger mais je savais le poids qu’il incombait. Olivia me le montrait avec générosité et je savais ce geste purement intime et introspectif. Je regardais avec intention les vêtements. Ses croquis étaient un avant goût prometteur de sa prochaine collection. Surtout ses robes de soirées divines… D’une simplicité si étonnement classe pour une américaine. Je restais bouche bée devant ces dernières. Je devais l’avouer, je n’avais jamais été fan de la mode américaine. Je la trouvais parfois un peu trop provocante, pas assez classique. Mais les dessins d’Olivia me surprenaient agréablement. Je suis sûre que Kate les auraient aimé aussi… mais ça je ne pouvais pas le dire à Olivia, bien évidemment. « Ils sont très bien tes dessins… Très prometteur… C’est d’un rafraîchissement, vraiment. Les courbes sont gracieuses, et malgré les coupes originales elles restent si simples… si classes. » Je lui souris sincèrement. Pourtant, les dessins que je voyais là, ne me semblaient pas destinés à un Empire ... Je trouvais cette idée beaucoup trop américaine à mon goût, peut-être, un peu trop british. « Un Empire ? Cela veut-il dire que tu vas créer tes propres cosmétiques tout ça d‘un coup ? Je reregardais à nouveau les dessins. Pourquoi ne pas créer dans un premier temps une Maison de Haute Couture Wakefield ? Je pense que les gens y attacheraient plus d’importance… plus de crédit. Et ils n’y verraient pas que la prétention d’une jeune femme de l’Upper East Side mais l'âme d'une artiste, tu ne crois pas ? C’était mon côté princesse qui parlait, mais je savais que je ne pouvais pas continuer dans cette voie là… Car pour Olivia j’étais une fille normale de Brooklyn qui ne connaissait rien à la mode et elle devait continuer à le croire. Alors j’ajoutais ; Enfin, qu’est-ce que j’en sais moi du monde de la mode ? » Pourtant, je me promis intérieurement que si un jour toute cette mascarade, devait tomber à l’eau et que je devais redevenir celle que j’avais abandonné, je porterai ses créations dans des soirées officielles. Parce qu'elles étaient tout simplement à tomber, Empire ou pas Empire.

    Je posais ma main sur la sienne, dans un élan du cœur, « Tu dois suivre ton chemin sans écouter les autres. N’écoute que ton cœur car c’est le seul qui restera jusqu’au bout à tes côtés. » J’avais conscience de dire quelque chose de profondément cucul la praline. Mais les paroles d’Olivia m’avaient profondément touchées. J’avais moi-même survécue pendant plusieurs années. Je retirais tout aussitôt ma main de la sienne, comme si ce geste n’avait pas eu lieu. Je lui tendis ses croquis avec un sourire amical ; « Vous avez tout pour réussir Mademoiselle Wakefield et je ne vois aucune prétention là-dedans ! Et j‘aurais beaucoup à apprendre de votre style je crois ! » Je regardais mes habits avec une moue, j’adorais m’habiller comme ça, mais je n’avais pas envie de l’expliquer à Olivia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com
Olivia Wakefield
THE CRAZY BITCH AROUND HERE.
Olivia Wakefield

▼ MESSAGES : 5712
▼ INSCRIPTION : 01/11/2012
▼ AVATAR : Sophia Bush.
▼ CRÉDITS : PurpleHaze&Tumblr.
▼ PSEUDO : Speechless. (Pauline)

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: La Dame de Coeur

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Jeu 25 Avr - 23:57

C'était difficile pour moi. Difficile de montrer ces dessins que je traîne dans ce calepin depuis quelques semaines. Seulement quelques semaines, mais au fond le rêve de toute une vie. Je crois que j'ai commencé à vraiment y travailler quand je me sentais vraiment mal. Ryan était encore en prison, et je ne savais plus quoi faire. Je ne savais plus quoi faire pour vivre et survivre. Pour oublier un peu ma douleur et ce manque que j'avais. Mais ma passion a réussi à quelque peu dissoudre mes peines, pour en faire des forces. J'ai passé des nuits entière, à esquisser, gommer, déchirer et recommencer. Mais je ne le regrette pas j'ai aimé le faire. Je suis une fille vraiment très bosseuse. Je peux avoir plein de défauts, cependant, même en haut de ma tour d'ivoire, je ne me laisse jamais aller. Je suis déterminée, je suis une battante, et j'aime réussir en travaillant. Si je devais réussir, seulement par mes relations, j'en profiterai, mais au fond, je ne serai pas satisfaite de moi même. Je ne soignerai pas ce manque de confiance en moi, qui je crois ne sera jamais réellement comblé. Mais j'étais surprise, lorsque la jeune fille me dit qu'elle aimait. C'est vrai, t'aimes bien ? Demandais-je, assez étonnée. Je ne pensais pas que ça aurait un véritable intérêt artistique. J'ai du mal à m'en rendre compte. Je n'ai pas assez de recul. Oui j'ai envie de faire quelque chose d’exceptionnel. Dis-je en souriant lorsqu'elle fut surprise, suite à ce que j'ai dit concernant l'empire que je voulais. Sinon je préfère ne rien faire du tout. Dis-je à nouveau. C'est très ambitieux je l'avoue. J'y ai réfléchi aussi, je pense effectivement démarrer par de la haute couture. Dis-je en souriant. Je vis dans l'upper east side, je sais comment tout ça marche. Il faut que je fasse mon chemin toute seule, doucement. Mais j'ai aussi envie de viser des filles, qui ont moins de chance que moi. De les aider, à se sentir bien, à prendre confiance en elle. Je connais le poids de mon image. Même si c'est plus sur Manhattan, il n'est pas rare que je vois des filles qui essaient de s'habiller comme moi. Et si je peux les aider, en leur donnant quelques conseils, ou des vêtements jolis et accessibles. Je fais exactement l'inverse de mon image. Peut être que j'ai envie de grandir réellement. De rester au top, mais j'ai peut être envie de changer. Qu'on me prenne peut être un peu plus au sérieux. Mais je ne sais pas si c'est encore possible. Elle eu ensuite un geste tendre et vraiment adorable qui me fit sourire. C'est gentil en tout cas, merci. Ça fait un moment que je traîne tout ça. Avouais-je. Et sinon Brooklyn c'est pas trop pénible ? Finalement les vieux démons refont surface. On ne peut pas tout changer du jour au lendemain non plus. Je n'aime pas Brooklyn trop cheap je m'y ennuis, j'en suis désolée.

_________________

BELLE ♦ Y a quelque chose, dans son regard, d'un peu fragile et de léger comme un espoir. Toi mon ami aux yeux de soie, tu as souri, mais hier encore je ne savais pas ...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-world.jeun.fr
Luce Grayson

Luce Grayson

▼ MESSAGES : 150
▼ INSCRIPTION : 19/04/2013
▼ AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
▼ CRÉDITS : Zo&
▼ PSEUDO : Zo&

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: Luluberlue

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Dim 28 Avr - 17:08

    L’étonnement qu’elle exprima me fit rire bien malgré moi. « Oui j’aime bien. Je sais… c’est fou qu’une fille de Brooklyn qui n’a pas de style aime bien, mais… peut-être que je sais aussi apprécier la mode… qui sait ? » je lui adressais un clin d’œil. J’aimais les gens qui avaient de belles ambitions. Un rêve beau à accomplir. Se donner les moyens d’aller jusqu’au bout. Pourtant, je ne pu marquer ma surprise quand elle exprima le désir de partager sa mode à tous… Je n’aurais jamais eu cette idée, et j’en fus honteuse au fond de moi. C’était moi la princesse, pas elle. Pourtant, ce qu’elle venait de dire lui valait bien la couronne. Je lui souriais, mais je ne dis rien. Je ne pouvais m’obstiner à mentir. Que dire? Les filles comme moi auront de la chance? Mais le Gotha ne voudra jamais de vêtements d’une fille qui les partage au gens normaux? Je ne pouvais rien dire de tout cela ; « je pense que les gens auront une nouvelle image de toi si tu fais ça et je pense que c’est courageux, dans ta position, d’essayer ».

    Brooklyn, pas trop pénible ? Comment dire ? Parfois, j’avais très peur et j’évite de prendre le métro dès que la nuit tombe… La population est cosmopolite, parfois un peu trop, mais comment lui dire que cet appartement, ce loft que j’ai réussi à dégoter sous les toits représente tant pour moi ? « Eh bien… Il suffit de s’y habituer. Tu dois habiter dans l’Upper East Side depuis que tu es née, mais … si tu fais bien attention tu verras que certains endroits de Brooklyn sont très biens. Je marque une pause. Ce que j’aime justement à Brooklyn c’est que l’on voit des personnes aisées et d’autres beaucoup moins. Pourtant, tout le monde semble vivre en harmonie. J’aime ce mélange. J’aime l’ambiance cosmopolitaine. C’est l’avenir, tu ne crois pas ? Sans vouloir te vexer, ceux de l’Upper East me semblent beaucoup trop nombrilistes. » Je pensais ce que je disais et en même temps, je me sentais si hypocrite ! J’avais toujours vécu dans des palais plus beau les uns que les autres… D’un point de vue britannique, je visais les américains quand j’évoquais le « nombrilisme », pas forcément les quartiers classes de Manhattan. « Disons que je trouve ça trop… une ville dans la ville... » J’avais toujours vécu à part, je ne me suis jamais mélangée au peuple anglais, si ce n’est des enfants de millionnaires londoniens. Mais c’est parce que j’étais une princesse…! Je faisais partie de la famille royale : j’avais des devoirs à accomplir et une image mondiale à tenir. Mais je m’étais toujours imaginée, très naïvement je l’avoue à présent, que ceux qui n’avaient pas de titres se mélangé aux autres… Je comprends aujourd’hui que c’était une pensée très hautaine.

    « Tu n'as jamais eu envie de t'échapper de ce monde ? De te dire que tu peux réussir autrement que parce que tu t'appelles Wakefield ? D'essayer une nouvelle sorte de vie ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com
Olivia Wakefield
THE CRAZY BITCH AROUND HERE.
Olivia Wakefield

▼ MESSAGES : 5712
▼ INSCRIPTION : 01/11/2012
▼ AVATAR : Sophia Bush.
▼ CRÉDITS : PurpleHaze&Tumblr.
▼ PSEUDO : Speechless. (Pauline)

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: La Dame de Coeur

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Dim 12 Mai - 11:31

J'avais lu l'étonnement sur le visage de la jolie brune, lorsque j'avais évoqué mon envie de partager la mode avec des gens moins chanceux. Oui, mais pas tout de suite. Précisais-je en souriant. Je sais que d'abord je vais devoir faire mes preuves auprès de mon monde, et ce n'est pas gagné. On ne me voit souvent que comme l'héritière de l'upper east side, qui n'a pas besoin de travailler. Je ne sais pas si j'ai envie qu'on aie une autre image de moi. Avouais-je à la jeune fille à côté de moi, sans vraiment l'avoir fait exprès. Tant que je suis Olivia Wakefield, la reine et peste de l'upper east side il ne peut rien m'arriver. Je suis inaccessible, on ne peut pas me toucher ou me blesser. Pourtant c'est vrai que parfois j'aimerais qu'on me voit autrement. Mais je perdrais tout ce que je construis depuis que je suis petite. J'ai construit cette tour d'ivoire autour de moi et je ne voudrais pas la voir détruite brique par brique.
Très vite le sujet tourna sur Brooklyn. Cette fille semblait bien aimer cet endroit de New York. Je l'entendais dire qu'à l'upper east side on était nombrilistes. Ça me faisait sourire. Puis elle me demanda si moi je ne voudrais pas m'échapper. Parfois oui. Dis-je, puis je repris. Mais, je ne pourrais pas vivre ailleurs. J'aime l'upper east side, malgré ses défauts, malgré Gossip Girl et tout ce que ça implique. C'est mon monde, c'est chez moi. Je ne suis pas sure de pouvoir survivre ailleurs. C'est vrai, je ne sais pas ce que je pourrais faire ailleurs. Des personnes auxquelles je tiens vivent à Brooklyn, donc parfois je suis de temps en temps, je n'ai pas le choix. Dis-je avec une petite grimace marrante, un peu honteuse. Je n'aime pas trop Brooklyn c'est vrai. Néanmoins les personnes que j'aime le plus sont là bas, je pense notamment à Lennox et Ryan. Mais je ne voulais pas en parler ici, pas à une personne encore inconnue. J'aimerais que pour le moment nos relations soient professionnelles, même si on peut parler un peu. Je ne sais pas qui elle est, et j'ai tendance à me renfermer et à me méfier quand on se rapproche trop de moi.
Je me relevais, et lui fis signe pour qu'on remarche. Et c'est ce qu'on faisait au milieu des arbres. Il faisait tellement beau. C'est agréable, ce temps. Phrase d'une banalité, affligeante, mais c'était toujours un sujet à aborder, avant de rebondir sur quelque chose de je l'espère bien plus captivant.

_________________

BELLE ♦ Y a quelque chose, dans son regard, d'un peu fragile et de léger comme un espoir. Toi mon ami aux yeux de soie, tu as souri, mais hier encore je ne savais pas ...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-world.jeun.fr
Luce Grayson

Luce Grayson

▼ MESSAGES : 150
▼ INSCRIPTION : 19/04/2013
▼ AVATAR : Astrid Bergès-Frisbey
▼ CRÉDITS : Zo&
▼ PSEUDO : Zo&

YOU KNOW YOU LOVE ME
▼ CELLULAIRE:
▼ SURNOM GG: Luluberlue

MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   Ven 17 Mai - 14:10

Je ris de bon cœur, évidemment, elle n’allait pas faire dans l’œuvre caritative ! J’appréciais les jolies choses, et je savais que les jolies choses avaient un prix… inimaginables pour les gens anodins et sans fortune. J’avais toujours vécu dans un monde parallèle ; je ne l’avais pas toujours aimé, mais le goût pour les belles choses ne m’avait jamais quitté. Il est certain que j’aurais éprouvé une certain satisfaction à arpenté les magasins aux côtés d’Olivia, descendre la 5th et essayer des robes qui frôlaient un prix ridicule. Ce n’était pas un bout de tissu, c’était une image qu’on taillait lorsqu’on achetait ces vêtements… Je comprenais parfaitement ce qu’Olivia pouvait ressentir… « Je comprends, c’est … enfin ça doit être quelque chose de difficile de dévoiler une autre image, personnelle et livrée aux regards des autres… ».

Je souris, c’était bizarre d’entendre quelqu’un snober un quartier. Je ne sais pas comment j’avais réussi à ne pas tomber dans le snobisme, peut-être parce que j’étais l’enfant d’un peuple à qui je devais m’offrir… Je compris que sur ces deux points, Olivia et moi serions toujours différentes… Il était clair que nous n’avions pas été élevées dans les mêmes buts et objectifs. « Même Paris ? Ne me dis pas que tu ne te verrais pas habiter à Paris ? » Je lui adressais un clin d’œil. Paris, c’était tout simplement Paris. Il n’y avait pas de mot pour décrire cette ville. Mais je n’étais peut-être pas très objective, après tout, je m’étais enfuie de chez moi, de mon monde, j’avais trahi les gens qui comptaient sur moi et plus encore leur amour.

Je me levais en même temps qu’Olivia. « Tu veux une glace ? » Je regardais le stand en ouvrant de grands yeux gourmands. Je me souviens que mon cousin et moi prenions toujours une glace sur Oxford Street, c’était notre petit rituel londonien. Les gens s’amusaient en nous reconnaissant. « Au fait, je voulais te demander, quand tu dis malgré Gossip Girl, il n’y a vraiment rien à faire pour cette pauvre fille ? Je veux dire … Qu’elle étrange chose que d’avoir peur de son portable en vue qu’une rumeur pourrait apparaître sur toi… » Je souriais, je ne comprenais vraiment pas pourquoi tout New-York semblait craindre cette psychopathe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une reine peut en cacher une autre [Olivia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une reine peut en cacher une autre [Olivia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un masque peut en cacher un autre {PV Abby}
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]
» 09h15 - Un rapace peut en cacher un autre [Kota & Drake]
» Une bouteille peut en cacher une autre.
» Un poisson peut en cacher un autre ! [Fe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAR AT THE ROSES :: HORS JEUX :: cross the river :: fiches/sc-
Sauter vers: