AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  + take your body downtown (r)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: + take your body downtown (r)   Jeu 20 Déc - 23:58


J'ai encore une moitié de clope dans la bouche quand Danny me bouscule légèrement et que Chris écrase malencontreusement le mégot par terre, crise cardiaque sentimentale. Je remarque qu'il y a une nouvelle allumeuse à l'appart' de Chris, une gothique qui a bien mis en évidence ses jambes surement pas assez de budget pour investir dans une poitrine à la Pamela Anderson. Ils roucoulent tandis que je me tourne vers Chris logé dans un fauteuil. « J'ai besoin de prendre l'air. Faut qu'on dégage, même la moquette commence à transpirer le romantisme » Pas de réponse, on pourrait croire que Chris, les yeux au plafond, la bouche grande ouverte, venait de clapser, mais non il en avait juste rien à faire de ce que je pouvais dire ou faire. Je laisse Chris, Danny et Miss piercing de coter pour me tourner vers Charlotte lui faisant signe de me suivre. On s'enfonce dans la pseudo-nuit qui commençait à s'immiscer lentement comme une femme dans la vie d'un homme. J'avais encore un paquet de cigarettes et assez de billet pour récupérer des bouteilles de vodka dans ma virée en compagnie de blondie girl. Clope au bec allumée, je bifurque à droite dans une petite ruelle discrète au côté de la blondinette, on dérive lentement en direction de l’hôtel tribeca, j'hésite un court instant sur une redirection vers l'appart' de Chris pour voir s'il est toujours en admiration et si la gothique a des piercings aux tétons mais je renonce. Là-haut, la lune qui prend de la place avertit que la nuit est officiellement en train de dominer, les lueurs dorées ne sont plus là que pour la décoration et les lampadaires se mettent en marche. Je stoppe Charlotte dans sa marche avant de nous immiscer dans le hall. « Attend, on ne pas entrer ensemble, pose toi près du bar, je t'enverrais un texto pour le code de la chambre, à toute ma belle. » Un sourire quasi-amusé se dessine sur mon visage suivit d'un clin d’œil avant de reprendre ma marche en direction de l'accueil. Il y avait énormément de client et je voyais les employés courir à droite, à gauche, encore à droite. Sans se soucier de la queue, je dépasse une dizaine de personne, certains protestèrent. « Tu pourrais attendre comme tout le monde ! » C'était écrié une jeune femme d'un vingtaine d'années, face à mon comportement et je ne m'étais pas gêner pour l'envoyer paitre. « Écoute moi bien, p*tasse, de un je passe si je veux, de deux personne m'en empêchera et de trois certainement pas toi. » Je lui jette un regard noir en la contournant tout en laissant claquer mes talons jusqu'au guichet. L'employé au guichet m'avais jeté un regard peu avenant qui avait observer la scène depuis son comptoir, je tente un faux sourire. « Miller, je pourrais avoir la carte, s'il vous plait ? » Quand je me retrouvais dans un hôtel en compagnie de la charmante Charlotte, je fessais tout mon possible pour rester discrète, mais sur le coup je savais que j'avais fait une bourde, sentant le regard insistant de Charlotte sur moi, en m'emportant de la sorte avec la jeune femme qui avait oser rouspéter quand à mon manque de patience. Je n'avais aucunement envie que ma relation avec Charlotte soit étalait partout sur GG, c'était pour cette raison que j'utilisais un faux-pseudonyme pour réserver. Sans poser la moindre question, la jeune employé m'avait simplement tendu la carte tout me souhaitant un bon séjour. Arrivée dans la chambre, rapidement je balance ma veste et mon sac au sol avant de plonger la tête la première sur l'immense plumard. Allongé sur le ventre, j'ai automatiquement prit mon portable "Chambre 2410, dépêche toi, bisous." Une fois le message envoyer, un sourire à la fois amusé et crétin s'afficha au coin de mes lèvres en attendant avec une certaine impatience la jolie blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: + take your body downtown (r)   Ven 21 Déc - 18:06

Charlotte essayait vaguement de tenir une conversation avec la personne en face d’elle mais était juste obnubilé par la langue percée qui apparaissait à chaque fois qu’elle parlait. C’était certainement un des endroits les plus bizarres où elle avait jamais mis les pieds. L’odeur de cigarette emplissait la pièce ainsi qu’une fumée légèrement désagréable. Les amis de Tris étaient définitivement… spéciaux. Gentils, autant que la blonde puisse en juger. Mais étranges. Elle ne pensait pas se retrouver dans ce genre d’appart’ quand Tris lui avait proposé d’aller voir quelques potes à elle avant d’aller… passer du bon temps toutes les deux, en amies. Les deux garçons – Danny et Chris si elle avait bien retenu – étaient tous les deux obnubilés par la brune avec qui Charlotte avait une conversation. Enfin conversation était un grand mot. Disons que la fille en face d’elle – dont elle n’avait tout simplement pas retenu le prénom tant il était bizarre et elle était même persuadée que ce n’était pas son prénom – parlait d’un groupe que Char’ ne connaissait pas et mettait son corps en valeur pour exciter les deux mecs. Charlotte hochait simplement la tête de temps en temps pour montrer qu’elle écoutait – ce qui n’était pas le cas – et essayait en réalité d’établir le nombre de piercings qu’elle pouvait avoir en tout. Elle avait établi quelque chose comme vingt-deux, peut-être plus. Finalement la fille se désintéressa de la conversation et partit voir un des deux garçons – lequel elle n’en savait rien. Tris fumait dans son coin et Charlotte lui sourit simplement avant de se lever pour aller regarder par la fenêtre. Elle ne voulait pas être impolie mais elle crevait d’envie de partir d’ici et de se retrouver seule avec Tris pour passer du temps avec son amie. Outre l’aspect physique des plus agréables de leur relation, Tris était une la seule fille de New York avec qui elle pouvait parler d’équitation pendant des heures sans que l’une d’elles se lassent. Finalement, Tris finit par vouloir partir et Charlotte hocha précipitamment la tête. L’air frais lui fit du bien et elles marchèrent ensemble jusqu’à l’hôtel Tribica qui accueillerait leur soirée entre filles. Sans que personne ne le sache. C’était l’idée. Que personne ne connaisse la véritable nature de leur relation. Elles arrivèrent vite devant le bâtiment. « Je sais, je sais. A toute belle blonde. »

Charlotte fit comme on lui avait dit et alla s’installer au bar. Le serveur s’approcha et bien évidemment, il fallait qu’elle consomme si elle ne voulait pas se faire jeter dehors. « Tequila s’il vous plait. » L’homme fronça les sourcils et elle voyait déjà la question venir ‘je peux voir votre carte d’identité’ mais un éclat voix détourna son attention. Charlotte regarda ce que c’était et eut la surprise de voir Tris élever la voix. Elle haussa un sourcil en la fixant pendant un instant avant de murmurer vaguement un ‘vive la discrétion’ et d’exiger son verre plus fermement et cette fois le serveur le fit sans rien trouver à redire. Gentil garçon pensa-t-elle. Elle le but cul sec, appréciant l’alcool, pensant vaguement que ce n’était pas très responsable puis déclara s’en foutre. Elle était jeune, assez studieuse, avait une vue assez réaliste du monde contrairement à sa sœur ainée, des principes, elle pouvait bien faire une exception à a règle. Elle n’en commanda néanmoins pas un deuxième et attendit tout simplement que son portable vibre ce qu’il ne tarda pas à faire. Elle laissa un billet de cinq sur le comptoir et se leva. Char’ se dirigea vers l’ascenseur qui mit un certain temps avant de pointer le bout de son nez. Elle appuya sur le bouton deux et patienta le temps qu’il grimpe. Trouver la chambre ne fut pas bien compliqué et elle toqua à la porte. Quelques secondes après, Tris vint lui ouvrir et elle se dépêcha de rentrer. Elle était seule dans le couloir, personne ne les avaient vues. Tant mieux. Elle se débarrassa de sa veste et de son sac et se tourna vers Tris, le regard moqueur. « Repéré. Snow-White en train de faire du bruit dans un hôtel. La question est : qu’allait-elle y faire ? Votre fidèle servante vous tiendra au courant. GG. » Elle s’écroula sur le lit, moelleux à souhait et soupira de bonheur tout en enlevant d’un coup de pied bien placé ses chaussures. « Niveau discrétion, c’est pas ça ma belle. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: + take your body downtown (r)   Sam 22 Déc - 0:08

Tripotant mon Iphone, j’attendais avec impatience la venue de Charlotte quand soudainement deux coups secs sur le haut de la porte avait retentit à travers la pièce. D'un air enjoué, je m'extirpe du lit tout en laissant une de mes mains venir vaquer dans mes cheveux, pour les remettre en place ou les foutre un peu plus en bordel, je n’avais plus vraiment de notion d’ordre à cet instant précis. Pour éviter de la faire patienter plus longtemps, je lui ouvre la porte d'un geste rapide, je glisse ma tête dans l'encadrement de la porte en jetant des regards dans le couloir pour vérifier que personne n'avait suivit la blondinette, personne à signaler, je m'efface de la porte pour qu'elle entre et je referme vite dernière elle, on était jamais trop prudent. Personne d'autre que moi et elle devait être au courant de notre secret, donc les paroles puant l'ironie de Charlotte ne m'enchantais guère, une moue boudeuse se forme sur mes lèvres qui en disait long sur mes pensées. Je fronce les sourcils, feignant de ne pas être amusée du tout. Rien que le fait de penser que la relation que j’entretiens avec Charlotte puisse être dévoiler aux yeux de tous m'effrayait totalement. « Arrête ce n'est même pas drôle. » En reprenant ma place sur le lit près de blondie, je pose mon regard dans le sien avant de prendre un air sérieux, cet air qui semblait malsain et dangereux à la fois, je m’approche d’elle m’emparant de sa mâchoire où je dépose de longs baisers avant de me dégager d'elle rétorquant à mon tour. « Tu te crois plus discrète, peut être ? » Je lui lâcherais d'un air pompeux tout en le gratifiant d'un soupire qui aurait pu me faire passer pour méprisante si elle ne connaissait pas aussi bien. Je me redresse légèrement afin d'attraper l'un de des oreillers et de lui envoyer en pleine tête, je trouverais bien un moyen pour me faire racheter de ce petit coup bas, je lui lance un sourire moqueur en la fixant du regard pour finalement laisser échapper un éclat de rire. J'attrape la bouteille de vodka qui jaugeait au sol afin de boire un coup, après avoir prit ma dose, j'en propose à Charlotte. « Tu en veux un peu ? » Je baisse les yeux pour finalement, avancer de quelques pas et de faire, en sorte, à ce qu’elle s’allonge sur le matelas. Un petit sourire joueur sur mes lèvres, je me trouve sur elle, sans toucher la moindre parcelle de sa peau. La jaugeant avec envie, je plonge mon regard dans le sien. Je lève un sourcil avant d’approcher mon visage du sien. Mon visage, encore humide, en disait long, je glisse mes lèvres contre les siennes, avant d’aventurer mes lèvres dans sa nuque. L’une de mes mains souleva délicatement le corps de la jeune fille afin qu’il soit contre le mien. « T'embrasses toujours aussi bien toi... »



Dernière édition par Tris Odair le Mer 2 Jan - 20:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: + take your body downtown (r)   Dim 23 Déc - 15:29

Charlotte eut un sourire narquois face à la moue de Tris qui l’amusa plus qu’autre chose alors qu’elle se laissait tomber à côté d’elle. Le matelas les fit rebondir légèrement et Charlotte ne put s’empêcher de penser à ce gag connu où un type était allongé et finissait par terre parce que quelqu’un avait sauté un peu trop fortement sur le matelas. La blonde réprima un rire et se tourna vers Tris tout en chassant une mèche de cheveux qui lui barrait le visage. Tris avait un air sérieux mais la jeune Hemingway savait que c’était plus pour faire joli qu’autre chose. Elle la connaissait bien maintenant. L’autre blonde se pencha au dessus d’elle et posa des baisers sur sa mâchoire, évitant ses lèvres comme pour la punir. Char’ se laissa faire, comme si elle était à la totale disposition de Tris ce qui n’était pas loin de la vérité. Entre elles deux tout était tellement simple, rien de compliqué et elle ne voyait aucun mal à se laisser aller avec son amie. Elle eut un autre sourire moqueur face à sa question. « Peut-être pas mais au moins je ne me suis pas fait remarquée moi. » Tris prit un air pompeux qui tira un énième sourire amusé à Charlotte qui en réponse reçut un oreiller sur le visage. « Eh. » protesta-t-elle en envoyant le coussin valser par terre. Tris rigola et finit par attraper la bouteille de vodka qu’elle avait sorti. Elle en but un peu avant de lui en proposer et elle hocha la tête avant d’en boire une gorgée en lui lançant un regard provocateur. Mais en voyant Tris se rapprocher, elle posa la bouteille sur la table de chevet sachant très bien ce qui allait suivre et pensant que c’était mieux si elles ne renversaient pas l’alcool dans l’action. Elle se laissa allonger sur le lit, ses cheveux s’étalant autour de sa tête comme une auréole. Tris avait un sourire joueur sur les lèvres alors qu’elle était au dessus d’elle sans même la toucher, frustrant légèrement Charlotte. Finalement, elle finit par l’embrasser avant de déposer des baisers dans son cou qui firent soupirer Char’ de bonheur. Elle pencha la tête sur le côté pour lui donner un meilleur accès. Sa main se glissa sous son dos et la rapprocha de son corps. Charlotte passa ses doigts dans ses cheveux. Finalement, Tris s’éloigna un peu. « Tu te débrouilles pas mal aussi belle blonde. » Elle suréleva un peu la tête pour attraper de nouveau ses lèvres pour l’embrasser encore. Elle fit glisser ses lèvres contres les siennes et profita du contact. Quand elles se séparèrent l’une de l’autre, Charlotte avait le souffle court après ce baiser. « Ce serait embêtant qu’on se fasse prendre non ? » murmura-t-elle tout contre, ses lèvres frôlant les siennes à chaque mot. « On ne pourrait plus se voir après et… » Cette fois elle posa franchement ses lèvres sur celles de Tris – encore une fois – et l’embrassa comme tout à l’heure, passionnément, jusqu’à ce qu’elle soit à bout de souffle. « Avoue que ça te manquerait de ne plus me voir ? » Elle se recula un peu, mi-joueuse, mi-provocatrice. « Après tout, avec qui tu pourrais t’amuser si je n’étais plus là ? » Elle reprit la bouteille de vodka et en but une gorgée avant de la passer de nouveau à Tris.
Revenir en haut Aller en bas
Gossip Girl

avatar

▼ MESSAGES : 119
▼ INSCRIPTION : 01/11/2012
▼ AVATAR : Vous ne le saurez jamais.
▼ CRÉDITS : @Bavboule.
▼ PSEUDO : L'abominable Gossip Girl, j'aime ça.

MessageSujet: Re: + take your body downtown (r)   Lun 31 Déc - 16:45

    Gossip Girl Blog Alert
    Une notification arrive sur vos deux téléphones, il s'agit d'un post de Gossip Girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: + take your body downtown (r)   Mer 2 Jan - 1:59

J'étais assise sur le lit, les mains bras derrière moi, je me contentais d'apprécier les courts baisers que Charlotte voulait bien m'accorder, tout en m'agrippant aux couvertures pour me retenir de glisser en arrière. « Embêtant ça tu l'a dis, on devrait plus faire attention. » Je lui caresse la joue sans la quitter du regard, je me mords la lèvre inférieur tout en regardant les siennes, roses, sucrées. Je sens son souffle s’accélérer sous ses paroles, elle titille mes lèvres davantage. Je hausse les épaules et je ramène ma bouche jusqu'à son oreille. « J'y survivrais pas... » Elle s'est éloigner, laissant un peu de répit à mes lèvres et mon souffle s'était accéléré à une vitesse incroyable. Je ne quittais pas sa silhouette qui se trouvait dans mon champ de vision. Je la trouvais d'une beauté extrême. Chaque partie de son corps me rendait folle, me faisait disjoncter et bien qu'elle n'avait rien de spécial, elle avait cette chose qui me faisait l'adorer, cette chose qui lui apportait l'exception que je lui accordais. C'était la seule parmi tous avec qui je pouvais me lâcher sans avoir peur du regard qu'on pouvait m'apporter, la seule qui arrivait à me comprendre, la seule à savoir la tangible vérité sur mon attirance pour les filles. Avec Charlotte, nos soirées était sous le signe de la non prise de tête, je pouvais être qui je voulais sans être juger par des regards ou des sourires hypocrites, oubliant la réalité pendant ces courts instants. J'avais cette impression de la connaître depuis déjà longtemps. Je me sentais tellement bien avec elle, je n'éprouvais pas même une quelconque gêne... « Je me le demande bien... » D'un air amusé, bouteille en main, je tente d'avancer vers elle tout en buvant une gorgée, je tente de goûter une nouvelle fois à la délicatesse de ses lèvres, mais quand j'essaye de l'embrasser une seconde fois, elle tourne la tête pour éviter mes baisers un air de défi dans les yeux. J’éprouve une certaine rancœur après une dernière tentative, je me laisse tomber à ses côtés fessant mine de laisser tomber. Un silence s’insinua et sans crier gare, je me jette littéralement sur ces lèvres pour un baiser d'une animosité sauvage. Je sentais son corps pressé contre le mien, ce qui eut le don d’accélérer mon cœur. On s'embrasse jusqu’à ne plus avoir de souffle, on se décale ce qui mena à notre chute, on avait terminer sur le tapis, la situation était devenu subitement très drôle, nos éclats de rires se fit entendre dans toute la pièce, je lève le bras pour contester que la bouteille s'était complétement vider au sol. « Fait chier.... » Je ne faisais que la fixer, m'approchant de plus en plus frôlant légèrement ces lèvres prête à l'embrasser de nouveau quand soudainement les bruits de nos mobiles retentir dans la pièce. Légèrement surprise, on s'arrête net dans notre action se regarda dans un air méfiant, le fait que nos téléphones sonne en même temps ne présager rien de bon. « Je devrais jeter un coup d’œil.... » Je me redresse en essayant d'attraper mon iphone, un peu inquiète de découvrir un poste de Gossip Girl nous concernant, une fois en main, je me mords la lèvre inférieur avant de regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: + take your body downtown (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 
+ take your body downtown (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» B'jour, Ivry-body.
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» Rock that Body !
» Body & Soul
» now if we're talking body you've got a perfect one so put it on me (eryk, 6.02, 02h21)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAR AT THE ROSES :: HORS JEUX :: cross the river :: sujets-
Sauter vers: